Jambo! Jambo!

Jambo ! Jambo !

Nous avons sillonné le Serengeti, un parc national de 14 000 km carrés, et le cratère du Ngonongoro au cours des 3 derniers jours. Notre guide et chauffeur Abdallah est un as, il possède un oeil de lynx. Nous avons eu le privilège de voir beaucoup, beaucoup d’animaux, je vous épargne la nomenclature. Mon coup de coeur ? voir les ébats amoureux d’un couple de lions à quelques 6 pieds du jeep. La vue d’un guépard encore à quelques pieds seulement du jeep fut aussi un moment fort. Le moment le plus surprenant ? Voir une hyène, allaitée ces deux petits. La hyène a un visage très doux, elle qui a tellement mauvaise réputation…L’animal le plus laid? le phacochère, un espèce de cochon avec des cornes. L’histoire la plus surprenante? Les gnous sont aussi appelés les animaux merveilles. Lors de la gestation, qui dure de 3 à 4 mois, les femelles ne consomment ni eau, ni nourriture…

0114

0107

0104c

0111

Nous avons été hébergé au Ngonongoro Sopa Lodge (avec une vue magnifique sur le cratère), au Bougainvillea Lodge (avec une piscine) et au Kati Kati. Le Kati Kati est un campement de tentes en plein coeur de la savane. Ce campement offre tous les services d’un grand hôtel, mais différemment… Par exemple, pour recharger nos appareils électroniques, caméras et I-phones, on utilise des prises mises à notre disposition sur une table commune dans la salle à manger. On nous explique que les tentes sont fournies en électricité par l’énergie solaire. Sont débrouillards ces Africains ! Le gérant du camp, qui est aussi le barmaid et le serveur au souper nous demande la veille à quelle heure on souhaite être réveillé le lendemain matin et à quelle heure on veut prendre notre douche. Plutôt que de recevoir un appel automatisé pour nous réveiller, c’est un jeune homme qui vient, à l’heure souhaitée, nous dire Jambo ! Jambo ! (bonjour) devant la tente. Pour la douche, plutôt que d’ouvrir les robinets. on crie « ok je suis prête ». Le jeune homme maintenant derrière la tente, active la douche en remplissant une poche d’eau chaude qu’il a d’abord transporter de je ne sais où. Le système de gravité fait fonctionner la douche pour environ…4-5 minutes. Plutôt que d’appeler l’ascenseur pour se rendre au souper, on ouvre la tente et, à l’aide de notre lampe de poche que l’on agite de droite à gauche, on indique au jeune homme maintenant posté sur le sentier principal, notre intention de nous diriger vers la salle à manger. Interdiction de se promener sans escorte après la tombée du jour. Notre jeune homme nous escorte donc toujours avec un « Jambo Jambo! » Croyez-le ou non, ce fut une super expérience de deux nuits.

0205

0206

0211

La nourriture est très correcte, toujours un 3 services quand ce n’est pas un buffet. Le poulet et le ragoût de boeuf sont très populaires. Au Kati Kati, on nous a même servis de l’agneau, très bon. Pour le lunch, on part avec nos boîtes à lunch en carton. Ces dernières sont livrées dans les lodges ou les campements très tôt le matin. On y retrouve un morceau de poulet, un oeuf dur, du pain, une galette végétarienne, un jus, un fruit ou deux et souvent des croustilles. Il y a 4 aires de pique-nique au milieu du Serengeti.

Regardez bien la prochaine photo…essayez de deviner..et non, ce n’ést pas le drapeau de la Tanzanie ni un autre drapeau d’ailleurs

0210

La température est très semblable à celle du Québec en septembre. Les nuits sont fraîches et les journées plutôt chaudes, dans les 23-25 degré celcius.

Demain, de retour dans la « civilisation ». On visite un village masaì. Puisque nous avions apporté un peu de matériel scolaire du Québec (crayons, cahier, effaces, crayons de couleur, post it, éguisoire, quelques balles de tennis et un ballon de soccer de la Fifa (on rit pu !), Abdallah a fait des arrangements pour qu’on puisse remettre notre butin à une école à Arusha. Ensuite, directement aéroport domestique pour un vol jusqu’à Zanzibar…

Une réflexion au sujet de « Jambo! Jambo! »

  1. Hola les girls,

    Wow, comme c’est intéressant de te lire Annie. Tu écris très très très bien. Même si jamais je ne ferais ce genre de voyage, je vous envie au boutte d’avoir la chance de voir tous ces animaux de tellement près.

    J’ai déjà hâte de lire vos prochaines journées.

    Chow 4 now
    xo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *